|

Menu

BERNARD QUIROT architecte + associés

Retour


Salle Polyvalente / Beure (25)

Maîtres d'œuvre : B. Quirot & O. Vichard
Maître d'ouvrage : Commune de Beure
Livraison : 2004
Surface : 611 m2
Coût travaux : 674 000 € HT

1% artistique : Thierry Géhin

Créer un espace public

Beure est un village de la périphérie de Besançon, coincé entre la vallée inondable du Doubs et la pente abrupte qui conduit vers les premiers plateaux du Jura. Le terrain se situe à l'articulation entre le centre ancien du village et les extensions récentes : il est ainsi la première dilatation importante du tissu dense et étroit du centre disponible pour accueillir des équipements publics. Le bâtiment est bloqué dans l'angle Ouest du terrain en limite de propriété pour laisser la place à un espace public qui est ainsi « tenu » par un bâtiment proportionné à son importance.

Le principe de composition articule deux « ordres »:
- une base rectangulaire qui prend clairement possession du site et donne deux de ses limites à l'espace public
- une superstructure qui déploie de manière plus libre ses volumes en hauteur pour former une sorte de fronton face à l'entrée et une équerre dont le creux est orienté vers le coteau et le centre du village.

Ce déploiement des volumes en hauteur correspond aussi à la recherche d'une qualité spécifique de l'éclairage naturel des espaces intérieurs. La grande salle est ainsi qualifiée par deux prises de lumière zénithale qui noient les points d'attache de la lourde charpente dans une lumière diffuse et indirecte.Construites dans un béton brut soigné, l'enveloppe extérieure ainsi que les parois du hall ont été traitées par une lasure mate qui laisse transparaître la matérialité du béton. Le choix de la couleur orangée a été fait par l'artiste Thierry Gehin dans le cadre du 1% artistique. Transfiguré par cette intervention, le bâtiment diffuse tout à la fois un sentiment d'étrangeté et de familiarité : étrangeté de par son décalage avec le contexte bâti à proximité, familiarité de par les rapports d'harmonie qu'il entretient avec le cadre naturel qui forme l'écrin plus large du site.

Lauréat du Palmarès Départementale de l'Architecture et de l'Aménagement du Doubs en 2007
Sélectionné par le jury pour le Prix de l'Architecture Grand Est 2005

 

Top