|

Menu

BERNARD QUIROT architecte + associés

Retour


Collège Edouard Herriot / Chenôve (21)

Maîtres d'œuvre : B. Quirot, O. Vichard, A. Lenoble
Maître d'Ouvrage: Conseil Général de Côte d'Or
Livraison : 2010
Surface: 5100 m2
Coût bâtiment: 8 380 000 € HT

1% artistique : Thierry Géhin

Le collège Edouard Herriot est situé dans la périphérie dijonnaise dans un site où se juxtaposent les échelles du grand ensemble et du tissu pavillonnaire (lignes et points).
L'identité du bâtiment public se lit par contraste, le collège se présentant comme une sorte de nappe très épaisse dont le rez-de-chaussée est creusé par des patios et l'étage travaillé par des redents. Ces dispositifs orientent le bâtiment par rapport à son contexte urbain et paysager et ils laissent la lumière pénétrer dans la grande épaisseur du plan. Le hall et le préau, éclairés par de grandes « colonnes de lumière », occupent la presque totalité de cette épaisseur et, ponctuellement, toute la hauteur de l'édifice. Les circulations principales continues de façade à façade, à chaque étage, permettent de lire la dimension longitudinale de l'édifice.
La proportion généreuse de ses espaces (la hauteur des salles de classe est de 4m) et son unité matérielle sont les principales caractéristiques de ce bâtiment. Les façades sont revêtues par un contre-mur en brique qui permet de conserver une dimension tectonique malgré l'isolation par l'extérieur ; à l'intérieur, la structure en béton armé est ainsi visible dans tous les espaces de circulation. Les parois des espaces dédiés à l'enseignement sont revêtues par des lambris en bois.
Ces principes illustrent notre volonté de mettre en oeuvre une approche architecturale et non techniciste des préoccupations environnementales :
- la compacité du plan contribue à la réduction des déperditions énergétiques
- la grande hauteur des espaces favorise l'éclairement naturel et la qualité de l'air
- l'usage de matériaux naturels et/ou bruts, comme la brique, le béton et le bois, limite l'impact environnemental de la construction, et confère à cet édifice une résistance véritablement « durable »

 

Top