|

Menu

BERNARD QUIROT architecte + associés

Retour


Maison de santé / Vezelay (89)

Maîtres d'œuvre : BQ+A - Quirot / Vichard / Lenoble / Patrono
Maître d'ouvrage : Communauté de communes Avalon Vezelay Morvan
Livraison : 2014
Surface : 1085 m2
Coût travaux : 2 324 333 € HT
Maîtres d'œuvre : BQ+A - Quirot / Vichard / Lenoble / Patrono
Maître d'ouvrage : Communauté de communes Avalon Vezelay Morvan
Livraison : 2014
Surface : 1085 m2
Coût travaux : 2 324 333 € HT

Signalétique : Massimo Colombo
La maison de santé de Vezelay a remporté l'Équerre d'argent 2015. Prix décerné par par le jury des Prix d'architecture du Groupe Moniteur.
 

Le programme regroupait à l'origine une maison médicale, une pharmacie et les locaux de la Communauté de Communes, ces derniers étant aujourd'hui dans l'attente d'une nouvelle affectation.
Le terrain est situé au pied de la colline de Vézelay, au carrefour des routes de Saint-Père et d'Asquins, dans le périmètre du site classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Les principales qualités de ce site ont servi de fondement à notre projet :
- Sa topographie en lien étroit avec le territoire environnant (vues, relief, situation dominante, etc.).
- Le caractère « pittoresque » de son urbanisme et la qualité de son architecture civile qui font de Vézelay un des plus beaux villages de France.
- La présence de la basilique qui domine la composition, dont l'importance historique et la qualité architecturale justifie son classement parmi les plus importants monuments de l'architecture religieuse du moyen âge.

C'est pourquoi notre proposition tisse dans un rapport étroit les règles de la composition classique et ordonnancée (la basilique et ses travées) avec celles de la composition pittoresque faisant la part belle aux désaxements et autres « plaisirs de l'œil » (le village et ses édifices civils). Ces deux thèmes immuables sont donc combinés au sein d'une composition attentive aux caractéristiques de ce lieu particulier, à l'articulation entre la ville et la campagne.
Notre projet propose un ensemble de bâtiments fractionné en fonction des différentes entités programmatiques, ce fractionnement étant indispensable afin de respecter l'échelle du tissu urbain traditionnel de Vézelay. Mais la composition d'ensemble s'attache surtout à mettre en valeur les vues sur le village et la basilique. D'une part, l'étagement des volumes (le bâtiment le plus bas étant au premier plan) permet de ne pas occulter les vues sur le relief de la colline. D'autre part, la position « en diagonale » du bâtiment le plus long et le plus bas induit une dynamique en direction de la basilique. Enfin, les failles entre les bâtiments laissent percevoir le centre ancien ou créent des vues privilégiées sur la basilique.
En parallèle, et comme en écho, les bâtiments sont soumis à une ordonnance stricte, leurs façades étant caractérisées par la répétition d'une même travée de charpente. La forme archétypale de ces bâtiments, de simples parallélépipèdes couverts d'une toiture à double pente, refuse toute complexité formelle de manière à laisser dominer la richesse de la composition. Une règle stricte de proportion définit les dimensions des travées, celles des façades de chaque bâtiment et le rapport dimensionnel des bâtiments entre eux. De même un tracé régulateur fixe précisément le rapport d'implantation des bâtiments les uns par rapport aux autres. Ce sont ces règles qui sont garantes de la cohérence et de l'harmonie de la composition d'ensemble, même si au premier abord cette composition peut paraître arbitraire.
Le traitement matériel des enveloppes (pin douglas non traité, pierre calcaire des pignons, petites tuiles plates des couvertures) inscrit cette opération dans la continuité du paysage de Vézelay par la concordance des tonalités. Notamment, le choix d'un système constructif en douglas confère à l'ensemble du projet, après quelques mois de vieillissement, une teinte grisée en résonance avec la pierre des constructions de Vézelay.
Une discrète polychromie des parties métalliques des menuiseries identifie les différents bâtiments dans un projet de signalétique globale du site.

 

Top